Pratiques de « réécriture » des patrimoines traditionnels corses.

Une résidence de création est prévue du 7 au 11 juin 2022, au CNCM de Pigna, Corse. L’objectif est un travail de création musicale basé sur le réemploi d’archives sonores, accompagné d’une observation des processus de création par des chercheurs musicologues.

DU POINT DE VUE DE LA CRÉATION

Jérôme Casalonga, Jean-Marc Montera et Pierre Gambini, trois musiciens-compositeurs-improvisateurs, chercheront à réinterpréter avec leur propre langage et à créer ensemble une musique d’aujourd’hui inspirée par les archives sonores de tradition corse, issues du Repertorium/CNCM VOCE. Ces sources sont un point de départ pour la création, une inspiration pour l’improvisation. Le projet est ouvert à toutes les transformations musicales, y compris des traitements électroniques effectués sur les archives sonores, les fragmentations, les détournements, etc. Il s’agit de tester des processus de création, en se libérant de la dimension sacrée de la création initiale. Le corpus, ciblé sur le répertoire féminin, permettra de mettre en valeur un répertoire méconnu et souvent oublié : Quel est ce répertoire musical féminin en Corse ? Comment des hommes vont-ils l’interpréter ? Ce travail de réécriture par des voix et sensibilités masculines d’un corpus féminin interrogera la tessiture, l’intention et l’attention.

DU POINT DE VUE LA RECHERCHE

Dans le cadre d’une nouvelle orientation de la musicologie qui s’intéresse aux pratiques vivantes, aux processus de création et d’improvisation, cette résidence sera l’occasion pour l’équipe de [CO S-A] de développer une réflexion théorique à propos des polyphonies Corse, ciblée sur la compréhension de la voix chantée dans ses dimensions perceptives, acoustiques, techniques de ce patrimoine culturel. Cette résidence de recherche-création-action enrichira les apports musicologiques et épistémologiques, notamment sur la problématique de la recréation des patrimoines dits immatériels et les questions de « vie » de l’archive comme renouvellement de la tradition.

MÉTHODOLOGIE DE RECHERCHE-CRÉATION

Tout au long du travail de résidence, une captation des séances de travail sera réalisée ; elle servira de trace (de mise en archives) des processus de création. Ces captations permettront également de réaliser un court documentaire (teaser) sur les processus mis en œuvre. Des entretiens de vidéo-élicitation seront réalisés chaque jour, après les séances de travail, provoquant des interactions avec les chercheurs. L’enjeu est la coécriture d’un article scientifique (recherche et création) : l’archive au travail ; la vie de l’archive.

RENCONTRES À MARSEILLE EN OCTOBRE-NOVEMBRE 2022

Ces rencontres sont envisagées à Marseille. Après la projection du teaser, musiciens et musicologues présenteront les résultats de leur travail. S’ensuivra la proposition d’un élargissement de cette recherche en pratique et théorie de la création artistique sur les îles d’Europe du Sud, qui possèdent avec de petits fonds d’archives musicales.